livre jeunesse sonore toucher Usborne Gallimard Thomas
Jeunesse

Je lis avec les doigts, les oreilles et les yeux…

Bonjour,

Aujourd’hui, petit détour dans les livres pour (les très jeunes) enfants : des pages, des sons, des bottes et des grenouilles ! Avec les tout jeunes enfants, je pense qu’il est important de provoquer assez tôt la rencontre avec les (potentiels) futurs lecteurs et les livres. Sauf qu’avec quelques mois de bouteille (de biberon, ah ah ah… bon bref…) derrière eux, ils ne sont pas encore vraiment très intéressés par les albums. À la rigueur, pour goûter le coin de la page 17 mais de là à frissonner face à un ogre ou sauter de joie à la victoire de l’héroïne…

Alors, comme la littérature Jeunesse est bien faite, elle nous offre beaucoup de supports variés pour initier à la lecture, même sans savoir lire. J’aimerais juste vous faire partager quelques titres de livres à poils, qui crient, etc.

Tout d’abord, forcément c’était Noël, un livre sur le Père Noël ! Nous sommes chez les éditeurs Usborne, signalés par leur fameuse montgolfière multicolore qui se trouve sur la couverture, dans la collection des « Tout-doux Usborne ». Nous sommes donc sur un livre à toucher. On est sur un petit format carré (165 x 165 mm) pratique à tenir pour les jeunes enfants avec cinq double-pages cartonnées bien sûr. D’un point de vue de l’histoire, on reste sur quelque chose de simple puisque le livre s’adresse à un très jeune public. À chaque double-page on retrouve la construction suivante : un dessin sur double-page accompagné d’une matière différente (papier doré, caoutchouc, etc.) avec cette phrase : Ce n’est pas mon père Noël. Beaucoup de livres « petite enfance » repose sur l’effet de répétition qui est stoppé à la fin du livre. Ici, c’est avec la barbe toute douce du père Noël. Les enfants s’amusent donc à caresser, regarder, examiner les matières avant d’arriver à la plus agréable au toucher qui annonce le Père Noël.

Second livre : un petit imagier sonore de chez Gallimard (coll. Gallimard Jeunesse Musique) ; en l’occurrence, celui-ci montre les Oiseaux. Il y a plusieurs systèmes dans les livres sonores : bouton au début du livre (souvent pour un texte long), boutons cachés sous une matière ou puces. Ici, nous sommes sur un système de puces grises à presser pour déclencher le cri de l’oiseau illustré et nommé sur chaque double-page. Ces six oiseaux (« sommaire » sur la 4ème de couv) bénéficient d’une illustration épurée mais avec de belles couleurs, simples mais agréables. On reste sur une page tout carton en format carrée pour la même raison que précédemment. Ce genre de livres plaît forcément car chez les très jeunes enfants, les bruits intriguent et dès qu’ils le peuvent, ils sont ravis de pouvoir reproduire eux-mêmes l’expérience en pressant sur les puces. Quand ils ont pris le truc, c’est un délice de les voir chercher la puce puis profiter de l’illustration. Et puisqu’il s’agit d’un imagier, on met un pouce vert pour l’acquisition du vocabulaire, forcément (parce que bon… là où je vis c’est plus facile de montrer un pigeon qu’un rossignol au quotidien…)

Enfin, petit zoom sur les livres de bain auxquels on ne pense pas assez ! J’ai acheté « La Grenouille à grande bouche » chez Thomas Jeunesse pour Noël à mon fils de presque six mois, surtout parce qu’il avait la furieuse envie de goûter tous les livres. Hé bien, avec le livre de bain, même si ce n’est pas l’usage premier à proprement parler, on évite les pages cartonnées qui se collent entre elles ! Outre la mignonne petite histoire de la Grenouille trop maligne pour se faire manger, on appréciera la légèreté du livre (et la facilité à le tenir pour un bébé de moins de 9 mois), la matière qui ne craint pas la bave et le fait qu’on puisse le laisser sans risque aussi que bébé se cogne la tête avec (… oui je sais…) En bon petit coffret, le livre à l’histoire amusante et aux jolies images a droit à son petit goodies et c’est l’héroïne de cette anecdote animalière qui pourra accompagner bébé dans son bain.

En somme, on est sur des formats similaires mais des livres complémentaires qui ne font pas appel aux mêmes sens. Ici, bébé utilise les doigts, les yeux et les oreilles pour lire ! De plus, on reste quand même sur des prix qui sont tout à fait corrects (une dizaine d’euros). J’ai donc hâte de développer les collections pour mon Loulou, livres à garder et à offrir !

livre jeunesse sonore toucher Usborne Gallimard Thomas

Pour en savoir plus :

Où est mon père Noël ?Les OiseauxLa Grenouille à grande bouche

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s